INDIAN TIME

87 minutes, documentaire, Québec, Canada, 2016
RéalisationCarl Morasse
ProductionJohanne Bergeron
LangageFrançais, anglais, atikamekw, innu, inuktitut et eeyou (cri) avec sous-titres en français
Description courte

INDIAN TIME trace un portrait personnel et actuel des 11 nations autochtones du Québec.


Acheter le DVD

distribution@f3m.ca

Détails du film

Synopsis

Capté sur cinq années au sein de 18 communautés, INDIAN TIME trace un portrait personnel et actuel des 11 nations autochtones du Québec, où une quarantaine de personnes prennent tour à tour la parole, rendant ainsi possibe des rencontres d’exception et plongeant le spectateur dans ce «temps indien» avec les yeux et le coeur.

 

 

produit par LA BOÎTE ROUGE VIF | image et montage CARL MORASSE | images additionnelles BOGDAN STEFAN, FRANÇOIS-MATHIEU HOTTE, OLIVIER BERGERON-MARTEL, MAXIME GIRARD, MENDY BOSSUM-LAUNIÈRE | post production PEAK MEDIA  mix sonore MARTIN LEMAY | colorisation SAMUEL VEILLET | productrice ACIC JOHANNE BERGERON | coordonnatrice ACIC

MARIE-CHRISTINE GUITÉ | réalisation CARL MORASSE

Réalisateur

Carl Morasse

Carl Morasse pratique et enseigne à Chicoutimi, au Canada. Cinéaste ethnographe au sein de l’organisme culturel autochtone La Boîte Rouge Vif depuis une douzaine d’années, il sillonne les territoires physiques et imaginaires du Québec fasciné par les identités culturelles, le rapport à l’Autre et les défis des enjeux du Québec contemporain. Sa démarche artistique l’a amené à considérer la pratique du documentaire comme un outil de réappropriation identitaire.

Carl Morasse a réalisé près d’une cinquantaine de commandes d’œuvre, et son travail a notamment été reconnu au sein de l’exposition de synthèse et de références sur les Premières Nations et les Inuit du Québec des Musées de la civilisation à Québec (MCQ), qui s’est mérité le Prix d’histoire vivante 2014. Tous ses films abordent des thèmes universels qui ne le quittent guère : les luttes culturelles et identitaires, la résilience, la mémoire et la survivance. Il aime explorer et mettre en images le côté lumineux de l’humain tout comme son côté sombre, en nuances, en non-dits et en émotions. Cinéaste à la signature sobre, intimiste et épurée, son objectif est de donner la parole à des gens qui ne l’ont habituellement jamais en posant son regard sur les exclus, les laissés pour compte et les cultures dominées. Habité par l’intime conviction que de s’aventurer à la rencontre de l’Autre nous amène forcément à effectuer un voyage vers soi, son attention de cinéaste se canalise constamment sur cette qestion : qu’est-ce que la vie de l’autre peut m’apprendre sur ma propre existence ?

Il vient terminer son premier long métrage documentaire, Indian Time, qui trace un portrait personnel et actuel des réalités de l’autochtonie d’ici, à partir du bagage visuel cumulé lors des cinq dernières années de voyages, rencontres et expériences du cinéaste.

 

FILMOGRAPHIE 

 

2016     « Indian Time » (87 minutes 16)  Moyens métrages 

2015     « L’univers des Innus d’Ekuanitshit » série de 9 courts métrages, (6 minutes chacun)

2013     « C’est notre histoire : Premières Nations et Inuit du Québec au 21e siècle » série de 11 courts métrages, (4 minutes chacun)

2011     « Préliminaires » (16 minutes 40)

2009     « S’identifier » « S’exposer» « Être ensemble » série de 3 courts métrages, (8 minutes chacun)

2008     « Matière première » (24 minutes 24)

2007     « Approche commune » (6 minutes 27)

2006     « Ça commence comme ça » « La tradition en marche » « Mémoire du territoire » « Lieux d’échanges » « S’inscrire dans le territoire» série de 5 courts métrages, (5 minutes chacun)

2004     « Fragments d’un sommet oublié » (4 minutes 02)

2003     « sélection Naturelle » (4 minutes 30)

2002     « Ainsi les Bergers » (24 minutes 12) Courts métrages