CONTE DU MILE END

68 min, documentaire, Québec, Canada, 2013
RéalisationJean-François Lesage
ProductionJean-François Lesage
Langagefrançais/anglais
Description courte

Promenade nocturne dans le quartier Mile End de Montréal sur le thème des amours déçus.


Acheter le DVD

Critiques de presse

Entre amitié et attirance physique, amour fou et temporaire, le Conte du Mile End de Jean-François Lesage se présente comme une brèche dans le temps, un moment de réflexion nécessaire à notre propre compréhension de ce qui nous touche tous.
Julie Ledoux, Voir

Détails du film

Synopsis
Sur le coup d’une rupture, les âmes humaines paraissent irréconciliables. Où trouver conseil? Suivant un trajet entre la flânerie et la quête, un jeune homme traverse son quartier à une heure tardive. Au hasard des rues et des appartements, des inconnus et des amis se livrent et se racontent. Rencontres, confidences, fuites : la nuit d’automne agit comme révélateur.

 

Équipe

Direction photo et réalisation : Jean-François Lesage

Montage : Mathieu Bouchard-Malo, Ariane Pétel-Despots

Montage en ligne : Sylvain Cossette, Mauricio Salas
Conception sonore : Alexis Pilon-Gladu

Prise de son : Jean-François Lesage
Musique : Meta Gruau

Mixage sonore : Bruno Bélanger

Production : Jean-François Lesage

 

Partenaires financiers

PRIM

Réalisateur

Jean-François Lesage

Après des études de droit, Jean-François Lesage fait ses débuts comme journaliste pour la télévision de Radio-Canada en Alberta et en Colombie-Britannique. En 1998, bouleversé par un gros plan de Gong Li dans le film Sorgho rouge, il s’envole pour Pékin. Il y vivra six ans au contact de cinéastes chinois indépendants tels Wang Bing, Zhao Liang et Yang Lina. Inspiré par leur énergie et leur courage, il réalise son premier documentaire de création, Une nuit en Chine (2004), puis avec son frère Philippe Lesage, Comment savoir si les petits poissons sont heureux ? (2009),  chronique de l’été d’une bande de jeunes de Pékin. De retour à Montréal, il réalise Conte du Mile End (2013), film de clôture de Visions du Réel, puis Un amour d’été (2015), Grand prix de la compétition nationale longs métrages des RIDM. La rivière cachée (2017) est son quatrième long métrage. Le film a remporté Le prix spécial du jury de la compétition nationale longs métrages des RIDM et a fait partie de la Compétition Burning Lights à Visions du Réel cette année. Le cinéaste prépare un nouveau long métrage documentaire qui sera cette fois une sorte de conte d’hiver : Prière pour une mitaine perdue.

 

Filmographie

 

La rivière cachée (2017 / 75min)

Un amour d’été (2015 / 63 min)
Conte du Mile End (2013 / 68 min)
Comment savoir si les petits poissons sont heureux? (2009 / 100 min)
Une nuit en Chine (2004 / 52 min)

 

Archive des projections

Cinéma Moderne
dimanche 30 septembre, 2018 Montréal

Prix et mentions

Visions du réel
Film du clôture Nyon, Suisse