COFFRET DVDs PAUL TANA

Coffret Paul Tana
RéalisationTana, Paul
ProductionTransfert numérique : Éléphant / Mémoire du Cinéma Québécois et Technicolor Montréal
Langagefrançais
Description courte

Le coffret se constitue de 4 films qui représentent la quasi-totalité de l’oeuvre de Paul Tana, réalisateur et aussi scénariste des ces films :
- Les grands enfants (1982)
- Caffé Italia, Montréal (1985)
- La Sarrasine (1992)
- La déroute (1998)
+ Extras


Acheter le DVD

Détails du film

«J’ai écrit Les Grands enfants seul. Les scénarios de Caffé Italia, Montréal, de La Sarrasine et de La Déroute ont été écrits avec Bruno Ramirez et Tony Nardi.

Je profite de la parution de ce coffret pour les remercier. Bruno a su transposer avec élégance et intuition les événements et les personnages découverts à travers ses recherches historiques. Tony, lui, a d’abord été le brillant commentateur des diverses versions écrites par Bruno et moi-même puis l’écrivain et l’acteur qui a su si souvent et si régulièrement, donner aux scènes de ces films une plus grande profondeur dramatique.

Je veux aussi remercier Louise Surprenant la monteuse de la majorité de mes films; Catherine Saouter : ses très beaux story boards pour La Sarrasine et La Déroute, ont inspiré et guidé mon travail tout comme celui de Michel Caron, mon directeur de photographie si attentif à la lumière, au cadre et aux acteurs.

Il y a enfin mon producteur, Marc Daigle, à qui je veux dire merci pour sa fidélité et sa patiente ténacité.»

 

Paul Tana

 

La Déroute, 110 minutes, 1998

Ce film expose la volonté d’un immigrant italien de laisser sa trace, de faire comprendre au monde qu’il a réussi sans l’aide de personne. C’est aussi la constante dualité des cultures, d’origine et d’accueil. Un bagage que portent les immigrants toute leur vie durant.

 

La Sarrasine, 105 minutes, 1992

À Montréal, en 1904, Giuseppe et Ninetta tiennent une pension de famille où ils accueillent leurs compatriotes siciliens. Un jour, Giuseppe se porte à la défense de l’un de ses pensionnaires et tue accidentellement Théo, le gendre de son meilleur ami canadien français. Ce drame exacerbe les tensions entre ethnies et transforme la destinée de plusieurs.

Inspiré d’un fait divers, La Sarrasine aborde le phénomène de l’immigration italienne au Québec et les conflits liés au choc de deux cultures

 

Caffé Italia, Montréal, 81 minutes, 1985

L’histoire de l’immigration italienne évoquée à l’aide de moyens d’expression variés : des films d’archives qui confirment la véracité historique de l’entreprise, des témoignages qui en précisent la dimension humaine, des voix off qui s’inspirent de lettres réellement échangées et des mises en scène qui remplissent les trous d’un passé sans images documentaires et en condensent le sens. Tana rattache le tout avec souplesse et subtilité. Prix du meilleur long métrage québécois remis par la critique québécoise.

 

Les Grands enfants, 83 minutes, 1980

Ce film, oeuvre d’humour et de tendresse, observe la vie de quatre jeunes Montréalais qui veulent modifier le rythme de leur vie pour sortir des modèles que leur propose la société qui les entoure.

 

Réalisateur

Tana, Paul

Né à Ancone en Italie en 1947, il émigre à l’âge de 11 ans au Québec. Ses films sont influencés par ses origines et abordent souvent le sujet de la communauté italienne au Québec se faisant ainsi la voix italienne du cinéma québécois.